Parfois, la grande excuse du “c’était mieux avant” ressort pour tout et n’importe quoi. C’est particulièrement vrai concernant les évolutions web design entre la naissance du Web et notre usage actuel.

L’ergonomie, l’organisation, les tendances de couleurs … Tout ceci dépend principalement d’une chose : l’évolution technologique. Depuis le départ, le triptyque HTML/CSS/JS a permis de rendre le web toujours plus accessible et facile.

Mais il faut parfois se rappeler que l’on part de très loin pour juger à sa juste valeur une production actuelle.

L.

L’art de paraître intelligent et intéressant, sans l’être.

Dans cette intervention intitulée “Comment avoir l’air intelligent en faisant une présentation à TEDx Talk“, Will Stephen prend un peu de temps pour nous faire rêver. Mais aussi démontrer par l’exemple qu’une présentation sur scène peut être totalement vide de contenu.

Il est à garder en tête que ce type d’intervention est bien évidemment hyper préparée et non improvisée. Mais telle une prestation de Don Draper en post-cuite, il faut un certain talent pour la réussir sans faillir.

Cet humoriste est également passé par la case CollegeHumour avec une intervention dédiée à Tinder.

Q.

Quand Steve Jobs présentait le tout premier iPhone.

S’il y a bien eu une belle avancée en termes de présentation de produit, c’est celle-ci. La fameuse Keynote de 2007 permet de prendre connaissance d’une bonne partie des astuces de Steve Jobs pour ses présentations.

D’ailleurs, la biographie écrite par Walter Isaacson est un indispensable. Elle permet de bien cerner le personnage et de découvrir à quel point ce dernier était un maître de cérémonie hors pair.

Mais il y a aussi le gourou des présentations à ne pas oublier : Guy Kawasaki. Celui-ci propose dans son ouvrage de quoi enchanter l’expérience client : L’art de l’enchantement: Comment influencer les coeurs, les esprits et les actes.